Salle des alliances

Accord envers le clan l'Avalanche


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

2 un renouveau idéologique est il envisageable dans ce cybermonde en déclin (dcr)

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Dans l'auditorium n°2 de la Banque Cybermondiale, les techniciens s'affairent...
Tout semble prêt pour accueillir le débat qui doit se dérouler dans cette salle.



Plusieurs écrans sont dirigés vers la salle, alors que le visage du futur DCR de la Corporation apparait en projection, pendant que les 1ers arrivants s'installent confortablement dans la pièce...
Le film d'introduction débute, révélant un Captain Ital souriant. Les plus éloignés ont du mal à voir les écrans mais peu importe, ils bénéficient d'une acoustique parfaite.

Mesdames et Messieurs les responsables Cybermondiaux,
Ne pouvant me dédoubler dans les différents espaces de discussion, c'est par l'intermédiaire d'un écran que je vous accueillerai.
J'espère que vous me pardonnerez, mais rassurez-vous, je reste dans la régie-média de la BCM pour intervenir à tous moments.

Je ne m'éterniserai pas dans mes remerciements concernant votre présence, j'aurai toutes les occasions pour le faire de vive-voix, dans nos discussions privées.

Donc... Débutons sans tarder.
Le sujet qui nous préoccupe ici a été formulé ainsi :

Idéologie : Un renouveau idéologique est-il envisageable dans un Cybermonde en déclin ?


Il est de coutume de dire que les peuples du Cybermonde se sont réunis autour de systèmes de valeurs et d’idées politiques, sociales, économiques ou religieuses qui se sont imposés à eux il y a…Pfiouuuuu, une petite éternité !
Théocraties dominées par le Mal, le Bien, ou l’entre-deux [8p]
Sociétés dévouées aux cultes démocratique, entrepreneurial, écologique, monarchique, prolétaire, tribal,...
Basées sur des traditions ou des enseignements, pour ne pas dire des endoctrinements ancestraux, plus ou moins diffus et omniprésents, qui façonnent pourtant la façon de voir le Cybermonde de chacun, en fonction de son dogme éducatif.

Là, évidemment, vous allez me dire que ces pseudo-définitions en filigrane de nos idéologies dominantes sont caricaturales, voire insultantes.
Et vous aurez raison !
Comme quoi, hein, il démarre bien, c’débat, hein… [:]]

Mais on s’en bat l’fenouil, comme disait un pilier de comptoir du Quartier Sud. Car le débat n’est pas là, en réalité...

L’idée, ici, sera plutôt de se pencher sur les évolutions qu’ont pu connaitre ces idéologies fondatrices, sur leur pertinence dans un Cybermonde proche de la déliquescence et sur l’éventuel renouveau qu’elles pourraient connaitre si l’on en faisait bouger les lignes directrices.

Comme il faut bien se lancer, prenons la Corpo, par exemple. Tribu elmérienne paumée loin de ses racines, les 1ers palladionautes se sont retrouvés autour d’une valeur commune : le POGNON. Parce qu’avec du pognon, on peut s’acheter une vie qui vaut le peine d’être vécue. Les plus doués sont devenus les plus riches, les moins malins sont devenus les plus pauvres et depuis, l’écart n’a fait que s’accentuer au point d’en devenir un mode de pensée, une norme de référence pour chacun.

J’aime la Corporation. Je le dis Haut ET FORT !

De toutes les puissances cybermondiales, c’est la seule dont la philosophie de vie -on peut difficilement parler de Dogme, pour l’Entreprise- repose clairement sur une responsabilité individuelle : si t’es pas à la hauteur, tu mérites d’être un prolot, la fin justifiant les moyens...

Pas de faux-semblants, un cynisme assumé, pas de reproches à faire à d’autres qu’à soi-même ou de contrainte morale, éthique ou religieuse qui ne soit contractuelle, une totale liberté de penser, des choix qui t’appartiennent, une prostitution de l’âme consentie et carriériste, une pulsion vitale d’oser et d’entreprendre, un Profit qui se gagne et se consomme maintenant, … Rhaaaaaaa !!! Pardon... Ça colle mais ça tâche pas trop[Surprised]

Pourtant, elle a montré ses limites lorsque l’individualisme s’est peu à peu mué en narcissisme [8(]. Aujourd’hui, à force de se branler de tout, trop d’actionnaires finissent par se négliger eux-mêmes, à se regarder le nombril, n’ouvrant un œil que lorsque les dividendes tombent mollement sur leur compte-épargne. Ploploplop...

A titre personnel, j’attends donc de ce débat qu’il nourrisse l’appétit d’entreprendre palladionaute de nouveaux paramètres idéologiques, mais compatibles avec sa soif d’individualisme. Mais je suis persuadé qu'à l'inverse, la philosophie corporatiste a beaucoup à apporter aux idéologies plus dogmatiques. Je vous propose donc de débattre sur la question !


Voilà.
Mon préambule pas si petit que ça étant terminé, la parole est à vous et les micros circulent.
Il serait donc dommage que vous ne vous en saisissiez pas...

Voir le profil de l'utilisateur
Frère Bachar : proc des Caraibes

Cap. Ital a écrit :

Bien, puisqu'il serait dommage de ne pas saisir la parole qui nous est offerte, je vais donc me lancer le premier dans un débat qui a la mérite de s'intéresser au problème majeur de notre Cybermonde et qu'il est nécessaire de résoudre au plus vite afin de ne pas tous nous engouffrer dans un nombrilisme et une passivité totale.

Avant toute chose, mon estimé Captain, vous vous interrogez sur un renouveau idéologique "envisageable" : plus qu'envisageable, je dirais qu'il est absolument nécessaire.
Selon moi, le problème actuel réside dans le fait que nos modèles ancestraux, comme vous nous l'avez rappelé, ont été institués il y a de cela une "éternité" et qu'ils arrivent maintenant à bout de souffle ; entraînant avec eux une perte de compétitivité, d'envie et d'initiative de la part du citoyen lambda qui ne se retrouve plus dans les valeurs que nous connaissons.

Certains, pour lutter contre ce fléau, ont décidé de prendre le taureau par les cornes et d'envisager d'autres modèles et c'est tout à leur honneur : cependant, en plus d'être narcissiques, réactionnaires et jamais proactifs, les quelques individus déjà contaminés par le mal du siècle, possédant malgré tout quelque pouvoir politique, ont préféré un "non" franc et massif au changement qui leur était proposé.
Deux options s'envisageaient donc : prendre le pouvoir par la force et imposer son modèle malgré tout, au risque de se heurter à un soudain regain d'activité d'opposants acharnés mais une flamme illusoire, puisque ceux-ci une fois le travail accompli retournent dans leur sphère de passivité ; ou bien à plus petite échelle, prendre le contrôle d'un territoire intranational et d'y installer en douceur sa vision des choses. De là sont nées les principales provinces rebelles par rapport aux modèles classiques que nous connaissons aujourd'hui et qui, en toute honnêteté, ont l'air de bien vivre leur condition. Vos chers Caraïbes par exemple, Captain.

Cependant, il s'agit d'être objectif et de reconnaître une chose : même les modèles alternatifs finissent par s'essouffler, comme vous l'aurez remarqué en vous rendant sur notre délicieuse île il y a quelques semaines de cela. La Fédération H2, par exemple, n'existe plus aujourd'hui que dans la bouche d'une toute petite poignée de personnes, qui commencent à être à court d'idées pour la relancer .. La place publique est bien morne, on y parle rarement que pour discuter de soucis d'argent dans les caisses .. Aujourd'hui, force est de constater que l'essence de ce qui faisait l'originalité de notre dogme s'est perdue.

Alors pour ma part, je pense qu'il est nécessaire d'agir et d'impliquer directement tous les citoyens de nos nations respectives. Il faut aller les trouver directement chez eux, les pousser à agir - en bien comme en mal, les forcer à prendre des positions en les conduisant à s'intégrer dans de nouveaux mouvements. Comme le disait un célèbre auteur Paradigmien - et je comprends sa position pour avoir habité longtemps là bas [x(], il s'agit ici de plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe, au fond de l'inconnu, pour trouver du nouveau.

Merci de m'avoir écouté, c'était cool le micro et l'assemblée [Cool].
Maintenant, fini de rigoler, on m'a parlé d'un bar où on pouvait s'encanailler par loin d'ici, qui me suit ?

Bachar, le proxénète le plus cool de ton quartier

Voir le profil de l'utilisateur
Eguene : PM de Kraland

> Un renouveau idéologique est-il envisageable dans un Cybermonde en déclin ?

Oui.
Tu veux des tips d'un mioches de 80 cm ou tu te débrouilles ?
Parce qu'affirmer que le système kraputaliste est le plus fort, j'ai vue des rotules sauté pour moins que ça dans la cours de récrée.

Je cherchait un débat, mais bon, il faut croire que se sujet rejoins l'autre : l'inactivité et la désertification... Es ce un ambitieux point de vue que de ce morfondre dans une idéologie moribonde ? Je ne pense pas.

Regardez la jeunesse de la Républik, dynamique et travailleuse. Les idéologies injustes et impérialistes sont amenée a être détruite. C'est la juste évolution des choses. Du haut du firmament grafitik constellée des zélus, Premiers Ministres et autres kamarades ayant konstruit la glorieuse et immortel Républik de Kraland, nous constatons avec Bonheur tout ce que nous avons achevé.
Les puissants principes socialo grafitik édictés par nos pères sont toujours d'actualité. Ces valeurs universelles subsistent au temps et prouvent tous les jours que la triomphante révolution se renouvelle génération après génération. J'en suis la preuve directe.

Mes propos sont un peu dur dans ce contexte diplomatique, mais c'est une réalité que seul les fous nient.

Voir le profil de l'utilisateur
Medelin : commissaire

Frère Bachar Al Jaguar a écrit :

Avant toute chose, mon estimé Captain, vous vous interrogez sur un renouveau idéologique "envisageable" : plus qu'envisageable, je dirais qu'il est absolument nécessaire.


Je suis complètement d'accord avec BroBachard. Le renouveau idéologique est plus qu'indispensable mais c'est encore plus fort que ça, il y a mon sens une question sous jacente et fondamentale à ce débat à savoir : comment fidéliser les citoyens du cybermonde autour d'un renouveau idéologique ? On ne dirait pas comme ça mais il y a peu de monde aujourd'hui qui soit capable de mobiliser et fidéliser une large population autour de son idéologie. J'ai beau ne pas l'avoir vécu, j'ai beaucoup entendu parler de l'URSG qui a mon sens avait su fidéliser une large audience. Qu'on soit d'accord ou non avec le contenu et les valeurs que prônait l'URSG c'est un autre débat (cf auditorium 3) mais on ne peut nier l'immense travail idéologique de mobilisation qu'ils avaient réalisé. Et pour que l'Aléocratie se soit investie autant là dedans c'est qu'ils devaient avoir du potentiel c'est certain. Déduisez en que si je suis là aujourd'hui c'est parce que j'ai flairé un truc.

En bref, renouveler dans le vide si les citoyens n'adhèrent pas, ça fera juste flop et c'est gâcher pour ceux qui ont investi du temps et de l'énergie dans leur projet ou leur réflexion. Je pense qu'aujourd'hui fidéliser est un vrai challenge. Il faut du contenu, du solide et du charisme car fidéliser ce n'est pas juste convaincre 2-3 péquins du gratin, c'est aussi et surtout réveiller ceux qui n'ont plus la foi en aucune idéologie et qui attendent que le temps passe et que le M.A.D vienne les chercher.

Après je vois plusieurs obstacles au lancement d'un projet de renouveau idéologique :

1. Il faut être capable d'avoir le soutien de la quasi totalité de son peuple pour s'assurer de la réussite du projet car sans soutien, sans promotion c'est mort. Si déjà les citoyens de base adhèrent pas, amusez vous à convaincre les autres. La RK a un avantage sur ce point, vu qu'on ne critique que rarement le PM à moins d'être un social-traitre à abattre. C'est le cas aussi du Guide en Seele mais ce sera plus difficile dans des nations qui auront des oppositions internes potentiellement plus fortes. Comme le KE ou la CL qui ont des partis ou clans assez forts. Il n'est cependant pas impossible d'unifier et solidariser dans la différence, je crois que c'était l'objectif du NICE mais là encore je pense que la culture kralandaise a largement favorisé cette réussite.

2. Certaines nations, certaines provinces, certains citoyens sont atrocement réfractaires au changement. Proposer un renouveau est parfois impossible face aux traditionalistes aigris qui ne parviennent pas à voir autrement que par leurs us et coutumes ancestraux. Exemple : "J'ai toujours été confédéré et j'ai toujours voté. Je vais dans la même boulangerie depuis 6 ans parce qu'elle s'appelle Liberté et a gagné le sondage de la meilleure baguette". Voilà ce qu'un traditionaliste vous dira quoi que vous lui proposiez de nouveau. Il fera pas la différence tfaçon si c'est nouveau c'est forcément mauvais.
Comment gérer ou espérer lancer un renouveau idéologique dans ces conditions ? Docteur Hannibal avait bien essayé de lancer un renouveau scientifique en CL avec l'Aléocratie mais on s'est ramassés grave. Pourquoi ? Parce que certains nous voyaient encore comme les commanditaires de leur génocide. Résultat : critiques sur critiques, impossible d'essayer de développer un quelconque projet, perdus dans des débats stériles et sans fin... Tout cela n'a fait que renforcer le traditionalisme dans la nation en aidant à l'élection d'un pur démocrate de souche sourire Colgate qui nous prend le chou avec des discours vides de sens. Qu'est ce qu'on a mal fait ? Comment ne pas froisser les plus fermés ? Comment espérer avoir une chance de lancer un projet ?

J'ai le sentiment que plus on a de projets, plus on est vus comme des individus hostiles et dangereux. Mon départ de la CL n'est pas sans lien avec le sujet vous remarquerez. Dans un empire comme l'Aléocratie où nous prônons la Science, l'évolution, l'innovation, la mutation et non la stagnation, nous ne pouvons nous permettre de perdre du temps avec des gouvernements bornés et archaïques. Je ne dis pas que leurs décisions / orientations politiques sont mauvaises ou qu'ils dirigent mal, non, juste qu'ils ne sont pas assez visionnaires pour nous.

J'espère donc Captain que nous pourrons réussir à finaliser les projets que l'Aléocratie n'avait pu jadis terminer à cause de... enfin bon on va pas refaire l'histoire.

Voir le profil de l'utilisateur
Cap Ital : DCR

Medellin a écrit :

J'espère donc Captain que nous pourrons réussir à finaliser les projets que l'Aléocratie n'avait pu jadis terminer à cause de... enfin bon on va pas refaire l'histoire.


La Corporation est terre de projets par excellence. L'Aléocratie est donc la bienvenue, sous réserve de ne pas oublier 2 fondamentaux...
Comme vous l'avez dit, les projets ne valent que pour l'adhésion qu'ils suscitent. Attention donc à ne pas vous enfermer dans des finalités trop nombrilistes pour être entendues par les actionnaires.
Et la contrainte, en Corporation, c'est que ces projets doivent viser un Profit. Le plus souvent d'ordre financier, je vous l'accorde, mais tout peut se défendre.
Tripatouillez, expérimentez, faites jouer le hasard, vos protocoles sont votre propriété tant que ces deux conditions sont remplies.


Le PM explique sa manière de faire du neuf avec du vieux, le recyclage idéologique kralandais :

une réalité que seul les fous nient.


C'est marrant, j'ai cherché une contrepèterie, mais je ne l'ai pas trouvée [:]].

Monsieur le Premier Ministre, force est de constater que vous avez raison. La Glorieuse sait se tenir.

Ayant intimement connu le Kamp 333 et Guankranamo et leurs joyeusetés, on peut pas à proprement parler de renouveau idéologique, concernant la Républike.
Une stagnation, oui. Un enfermement, carrément, même. C'est à la fois votre force et votre faiblesse, si vous me permettez ce regard extérieur.
Vous avez trouvé un niche et un public captif, vous avez l'avantage concurrentiel du lavage de cerveau, mais votre offre n'est pas assez diversifiée et à terme, je vous prédits une baisse de compétitivité et un changement de comportement des consommateurs.
Mais on ne peut vous enlever que vous représentez un phare idéologique, pour le moment encore.
Qui indique la direction à ne pas prendre, en ce qui me concerne mais qui demeure utile, quelquefois, pour garder le Cap' huhuhu.

Toujours est-il que vous êtes bien évidemment le bienvenue dans ce débat, mais comme il parle de "renouveau", ne tenez pas rigueur à vos interlocuteurs s'ils ne focalisent pas sur votre propagande.

___

Dans son sang coule le haut-sérum banano-capitaliste (HSBC),
boosté au « Flouz-rayon ». Ce traitement a permis à son
métabolisme de survivre à sa cryogénisation !
Arme de destruction propagandiste massive,
Adepte de la Légitime Dépense, aujourd’hui, il revient…

Voir le profil de l'utilisateur
Chloris : ambassadrice confédération

Pour avoir connu la Républike autrement que par les camps de réédukation (bien que je les ai certainement connu) je pense que cette vision monolithique de la républike n'est vraiment effective que depuis l'extérieur. Les débats et contradictions qui ont lieu au sein de la républike, de l'interprétation de la constitution aux vieilles rancoeurs m'ont frappé à l'époque comme plus intense encore qu'en espace corporatiste ou confédéré, pourtant terres fertiles au débat a priori.

Cependant, je doute que ces débats ne constituent un renouveau à proprement parler. Plus une machine en pièces multiples, qui oscille sans jamais ne tomber. Une stabilité vibratoire qui assure que le pays se tient dans sa conduite droit comme un vélo.

Ensuite... Pour ce qui est donc du débat en lui-même, j'avoue ne pas vraiment avoir de réponse, mais simplement y être personnellement très intéressée. Voyez-vous, j'ai pensé à ce que je pourrais faire à nouveau, un jour, pour mon natal Paradigme, et ma conclusion passera par l'un de ces renouvellement idéologiques dont il est ici question. La méthode de passation de pouvoir régentiel s'applique particulièrement bien à des projets de longue haleine, et obtenir le pouvoir -légitimement, bien sûr [:,]- me plairait à ce titre, pour aider à appliquer ce renouveau, ce souffle intéressant, et néanmoins maintenu.

Mais la réalité d'appliquer un tel projet (dont je peux en dire plus si la demande m'en est faite en privé, au fait) est inquiétante par moments, intimidante par d'autres, mais certainement pas quelque chose devant être considéré comme aisément acquis. J'ai donc à coeur de voir si des solutions seront trouvées, et remercie déjà Medelin en particulier, pour son avis éclairé sur le sujet.

Voir le profil de l'utilisateur
Cap ital : DCR

En ce qui concerne la Corporation, et sans trop en dévoiler de ce qui sera un post-projet de campagne, vu que j'ai été nommé sans entretien d'embauche, je vous annonce que je vais rendre la Constitution Palladionaute partiellement obsolète, pour la recentrer essentiellement sur son article IV :

Article IV_
Le but de la Palladium Corporation est : le profit.


Mais quel profit ?
Dans le Cybermonde que nous connaissons, le Profit ne peut plus valoir que pour sa seule facette économique, même si celle-ci reste la première des priorités en Corporation.
Mais le système s’est complexifié, nous serions dans l’erreur de le nier. Je souhaite donc que l’Entreprise passe en mode Profit 2.0, un Profit cybermondialisé, qui n’a pas d’odeur, de drapeau, de frontière ou de limite dogmatique.

Liberté, Bonheur, Ecologie, Foi, Honneur, Tradition, ou que sais-je encore... L'Entreprise doit d'en prendre acte que les autres puissances situent leur Profit ailleurs que dans le Capital, et s'adapter pour le bénéfice des actionnaires.
C'est pourquoi je compte tourner radicalement l'Entreprise vers l’extérieur en tant que partenaire sans états d’âmes mais crédible, organisée, attractive, fiable, dotée d’une vision à long terme, dans le seul objectif de faire plus de Profit, quel qu’il soit et quelle qu’en soit la teneur, puisqu'au final, tout se monnaie et tout s'échange...
Et ce Congrès est un bon tremplin pour amorcer ce virage, d'une part, et une manne pour recueillir des marchés porteurs [Wink].

___

Dans son sang coule le haut-sérum banano-capitaliste (HSBC),
boosté au « Flouz-rayon ». Ce traitement a permis à son
métabolisme de survivre à sa cryogénisation !
Arme de destruction propagandiste massive,
Adepte de la Légitime Dépense, aujourd’hui, il revient…

Voir le profil de l'utilisateur
Orion : DCR Ruthvène

GRAOUH ! A mon tour de parler de tout chat ici !
Alors, j'ai fais partie de ce que l'on appelle l'Ecoclanie ! Pour certains d'entre vous, ça ne dit rien, pour d'autres, ça commence à remonter depuis pas mal de temps.
Je veux évoquer par là le fait qu'il y a déjà eut une tentative de renouveau idéologique ... et que ça a marché, graouh !
Du moins, ça a réussi à tenir pendant une bonne année, ce qui n'est pas rien, puis après, les vieux de la vieille époque ont décidé que c'était pas bien, que c'était mieux avant et zou ...
En clair, y a besoin d'un renouveau idéologique mais aussi un renouveau démographique. Ce n'est pas avec des personnes obtus dans le cybermonde, accrochées à leurs principes vieillissants, que l'on pourra trouver une nouvelle idéologie pour chaque nation.

Beaucoup de personnes ont essayé de changer leur nation de l'intérieur, combien ont réussi ? Autant dire très peu ...
Et après, est-ce que ce fut durable ? Encore moins ... Il ne faut pas se leurrer, c'est une tâche très difficile et elle n'est pas envisageable, elle est nécessaire.
Maintenant, combien seront prêts à prendre ce risque ? A voir de bonnes idées ? Car changer l'idéologie d'une nation, c'est bien. La bafouer complètement, non merci. C'est comme si on disait que dorénavant, la Palladium Corporation, tous les citoyens devaient faire voeu de pauvreté ... Vous imaginez ?
Et je sais de quoi je parle, j'ai quand même été dans pas mal de nations comme on peut le remarquer ... graouh !
La Républike, à l'époque, j'ai eut affaire à des personnes vieillissantes comme la vieille mégère Lady X et son caniche bichon tout pourri ! [)[]
Mais là, elle a l'air d'avoir un peu changé ... Breeeeeeeeeeef !

Oui pour le changement, c'est maintenant !
Ou alors dans quelques temps, ça dépend de comment on se débrouille.

___

Possédé par un esprit du nom d'Artémia Shana.
Certifié "Encore plus toffe ketje que son père"© par Suskje !
Revenu enfin sous forme humanoïde !
Général de l'armée des animaux du N.A.Z.I. : Das Tierreich.
Anobli Chevalier Douces-Caresses de Spéculie par la Reyne Lady Georgiana Ruthven.

Voir le profil de l'utilisateur
Echo : Mae Vert

Cap. Ital a écrit :
Mais quel profit ?

Vous mettez le doigt dessus, monsieur Ital. Un profit peut être d'ordre économique comme il peut être d'ordre social avec la création d'un lien d'amitié, d'une alliance. Il n'y a pas que le profit qui soit purement matériel. Fondamentalement, quasiment tout le cybermonde aspire au profit matériel et à un certain luxe ; d'un certain point de vue, l'idéologie Palladionaute avait déjà conquis le cybermonde avant même que les premiers Palladionautes ne décident que c'était leur crédo.

Personnellement, j'accorde tout crédit à Medellin pour son intervention ; qui résume d'après moi l'essence de la difficulté de la chose. J'ajouterai qu'outre les traditionalistes, il y a aussi ceux qui ont un quelconque pouvoir et qui s'y accrochent... que ce pouvoir soit financier, d'ordre de l'influence, ou politique, et qui ne veulent pas s'en débarrasser... mais c'est de l'ordre de la digression.

Je pense que tout renouveau doit être suffisamment publicitaire pour attirer les foules, suffisamment intelligent pour motiver ceux qui ont besoin de fond, et bien entendu, viable.

Repenser les doctrines fondatrices de nos pays, en acceptant ce qui était considéré comme "le mal propre", le Paradigme a déjà fait un pas dans ce sens. Beaucoup d'entre eux ont déjà sacrifiés de leurs biens matériels pour émigrer vers des centres urbains ou les populations se rassemblent afin de dégager de l'activité logistique et sociale. Monsieur Ital et déjà sa propre idée du renouveau de la Corporation, c'est décidément quelqu'un d'exceptionnel et j'espère que d'autres adhérerons à cela.

Il reste aux autres empires à imaginer leur renouveau, hélas tous les peuples ne sont pas aussi ouverts et coopératifs que celui du Paradigme. Mais cette ouverture et cette patience, cette écoute de l'autre fait aussi de nous des personnes qui ne font pas de bons militaires... on ne peut pas avoir toutes les qualités.

Voir le profil de l'utilisateur
Cap Ital

Echo a écrit :

des personnes qui ne font pas de bons militaires... on ne peut pas avoir toutes les qualités.


Bienvenu au club [:]].
Et je vois que nous sommes en quelque sorte d'accord sur ma notion de Profit 2.0...

A murir, mais d'un coup, des perspectives de partenariat avec le Paradigme viennent de s'ouvrir [Wink].

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum